Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Un vent à ne pas mettre un cycliste dehors, et pourtant...

25 Octobre 2010 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Cyclisme


Il est 13h. Depuis la fin de matinée le vent du nord souffle avec une violence.
La Drôme, comme l'Ardèche, est en alerte orange, à cause de ce vent.
A l'ouest, vers la vallée du Rhône, le ciel est assez clair, bleu avec des nuages blancs.
Mais, c'est le couloir rhodanien,le vent doit y souffler trop fort.
Vers le sud, l'est et le nord, le ciel est couvert de nuages bien sombres.
C'est pourtant par là que je vais aller rouler, supposant que je pourrais plus m'abriter.
Il fait autour de 8°.Je n'oublie pas de prendre ma veste "Windstopper", la bien nommée.

Premier impératif : ne pas prendre de routes principales,
pour être le moins à découvert possible, et éviter d'être déporté sur des voitures.
Je prendrai donc des petites routes, plus abritées et moins roulantes.
Deuxième impératif : essayer de faire les montées vent arrière, et les descentes contre le vent.
Ce ne sera pas toujours facile. Le fait de bien connaitre les petites routes alentour m'aidera.
Troisième impératif : être rentré rapidement. Je n'ai qu'un créneau 2h30 maximum de disponible.
Je ne m'éloignerai pas trop, et resterai dans les collines sud de Crest.

J'ai senti tout de suite que la lutte serait inégale. Le vent me déportait à chaque rafale.
Arrivé sur les hauteurs de Autichamp, me voilà sur un grand passage à découvert.
La force du vent me déporte inexorablement sur la gauche. Je penche le vélo à droite, mais rien n'y fait.
Je file vers le champ en bordure de route.
Voyant que je ne peux pas résister aux rafales, je décroche les pédales,
et me laisse rouler sur le bas côté dans l'herbe, comme un judoka.Le vélo est sur moi.
Pas de mal.Je me relève et renonce à continuer dans cette direction. Je ne pourrai pas lutter.
Je fais demi-tour, et descends vers Chabrillan, avec grande prudence.
Une voiture vient en face. Elle s'arrête pour me laisser le passage.
Une voiture veut me doubler et n'ose pas. Je m'arrête pour la laisser passer.
Le conducteur sourit et me fait un signe amical.

J'ai continué, tant bien que mal, à tourner dans les collines.Prudemment et, de fait, lentement.
Puis, sur la petite route qui va de La Répara à Aouste (D411), la pluie s'est invitée.
Une pluie fine qui tapait bien le visage.

Je rentre pas trop mouillé, et, malgré tout, content d'avoir bravé Eole.
Mais il m'aura fallu 2h25 pour faire 40 km.Une moyenne de 16,55 km/h, un record...de lenteur.
A relativiser un peu car mon parcours comptait 660m D+ (tout ça pour m'abriter)

Le circuit :

Crest, Les Porteronds, Les Pignes, Chabrillan (Eglise Saint-Pierre), Les Faures,
Autichamp, Auriples (Le Péage), La Répara, route de Jury, Aouste, Crest

Une sortie de 40 km (660m D+).

 

Depuis chez moi, à mon arrivée à 15h30.Pas terrible.Et, il manque le vent.

Vers l'ouest (à contrejour, la Tour sort du noir).

septembre2010-4579-tour.JPG

Vers le sud: Roche-Colombe

septembre2010 4572-sud

Et des couleurs automnales.

septembre2010-4583-arbres-copie-1.JPG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Boblastar 27/10/2010 17:10


Un seul adjectif : tu es fou !!!
Blague à part, c'est bien mon style de braver les éléments (un kayakiste d'Annecy ne s'en est malheureusement pas sorti...).
De mon côté, toujours 3 séances de sport hebdomadaires (natation, badminton, foot en salle), mais rien le soir ni le WE car je suis en plein aménagement d'une chambre (placo, isolation, peinture,
bardage bois...) pour la petite pépette qui arrive en janvier, autant te dire qu'avec le boulot et les enfants les journées de 24h sont trop courtes...
J'espère que tes parents vont bien.
Amicalement,


Gerard BETTON 27/10/2010 22:36



Fou, c'est sûr. Mais il faut l'être un peu pour rester jeune (!). En tout les cas, c'était un peu irréel de rouler dans ces conditions.Le bruit du vent tout autour de moi était impressionnant.


Beaucoup de boulot avant l'arrivée de la petite pépette, et pas trop de disponibilité après son arrivée, dans la famille "Boblastar".


Mes parents s'habituent un peu à vivre en dehors de chez eux, chez leurs enfants.D'autant plus que ça va durer. Les travaux de réfection de l'immeuble, et, de fait, de leur appartement, n'ont pas
commencés.


Amicalement



Bernie38 27/10/2010 10:02


Je pense que ce n'était pas raisonnable de rouler lundi et même mardi
Je n'ai pas fait de sorties boulot à cause du vent qui était quand même violent y compris à LYON
Enfin pas de dégât, c'est le principal


Gerard BETTON 27/10/2010 22:29



C'était imprudent, je le confirme. Au lieu de me retrouver couché dans un pré, j'aurais pu l'être dans un lieu "moins amical".A ne pas recommencer en cas de tempête d'une telle violence.



Candice74 27/10/2010 08:18


Et bien bravo Gérard avec ce temps! Nous ici lundi impossible d'aller rouler c'était une vrai tempête , le lac déchainé comme je n'avais vue!En promenade avec les enfants les branches tombaient par
ci par là limite dangereux..
à+


Gerard BETTON 27/10/2010 22:27



J'ai vu des images du lac d'Annecy au coeur de la tempête. Impressionnant! Je comprends que tu ne sois pas allé rouler.C'aurait été trop imprudent. D'autant plus qu'il y a plus de voitures autour
d'Annecy, que par chez moi.@+



renarde1 26/10/2010 21:31


Le vent ... ici on connaît bien. Cet épisode semble avoir été un peu exceptionnel quand même en intensité, par rapport aux autre épisodes de vent de Nord ! J'ai bien fait de m'abstenir ... mais
j'ai eu du mal, comme dit Alice je suis "addicted" !


Gerard BETTON 26/10/2010 22:24



Tu as bien fait de rester à la maiso malgré l'envie. La force du vent était moins importante vers Crest que dans l'axe Valence-Montélimar, mais c'était vraiment prendre beaucoup de risques que de
rouler hier. J'ai lu sur le Dauphiné que l'on n'avait pas vu une telle force du vent à Valence depuis 1997.



KIKI-129 26/10/2010 21:22


J'ai fait la Vercors Drôme avec elle, c'est une femme épatante. Ton blog est sympa. A un de ces jours en montagne.
Jaky


Gerard BETTON 26/10/2010 22:17



La Vercors Drôme, je n'ai pas pu la faire cette année, alors que j'habite tout à côté de Die et que les parcours sont superbes. J'avais une réunion de famillle dans lemidi.Je tacherai de me
bloquer le week-end, l'année prochaine.On aura peut-être l'occasion de se rencontrer d'ici là. Gérard