Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Trail de Mirmande

29 Mars 2009 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Epreuves de course à pied



MIRMANDE,
est classé parmi les Plus Beaux Villages de France.
Il est accroché à l'une des collines qui l'entourent.
Ses maisons admirablement rénovées offrent de belles façades de pierre,
de vieilles portes, des fenêtres renaissance.
On se promène le long des remparts et des ruelles dallées de pierre.
Tout en haut l'église romane domine le village.

Comme les 226 coureurs qui se pressent sur la place au pied du village,
je ne suis pas là en visiteur, mais pour courir le 1er Trail de Mirmande.
A 8h du matin, c'est la cohue à la table d'inscription.
Malgré le froid (4°) et le vent, nous sommes nombreux à vouloir goûter des joies
du 20 km (910m D+), ou du 44 km avec plus de 2000m D+
Du coup le départ sera retardé à 9h30, au lieu de 9h.

Cela me laissera tout le temps de rencontrer et de discuter avec mes ami(e)s.
Je ne vais pas citer tout le monde.Sur ces petites courses, on se connaît maintenant.
Il y a Maria, qui se démène aux inscriptions, et qui ne courra pas.
tout comme Phil du Jogging Club Portois, venu soutenir ses amis.
Je retrouve Cocolecyclo venu courir le 44 km,
alors que sa fille Céline s'élancera sur le 20 km
Et puis, j'ai le plaisir de rencontrer Kikidrôme, venue pour le 20km,
que je ne connaissais qu'au travers du club Allan26, et de Kikourou.
Une rencontre bien sympathique.
Nous nous retrouverons sur les 3 derniers kilomètres de la course.
Elle terminera juste devant moi, après avoir dévalé, à fond, les ruelles de Mirmande
Fabrice est là aussi. Comme moi il va courir le 20km.
Nous sommes environ 187 concurrents sur ce 20km (20,5 km mesuré au GPS).

9h25, le départ est donné avec 5' d'avance. Du coup, certains l'ont raté.
Je ne vais pas décrire ma course, ce serait long et fastidieux,
mais seulement dire que je me suis régalé.
Le parcours, quasiment tout en sentiers et chemins, est superbe.
Quand nous passons sur des chemins dégagés les vues sont magnifiques.

Difficile aussi. Jamais plat.De longues montées où il faut parfois marcher.
Les sentiers sont boueux (il a plu la veille, et la nuit). Il faut éviter de glisser.
J'ai beaucoup apprécié un sentier dans des bois de buis avec un sol bien souple.
J'ai pas du tout apprécié le même type de sentier en descente, en devers et glissant
qui nous ramenait vers Mirmande.Pas à l'aise, je m'arrêtais pour laisser doubler

Les montées sont souvent longues et rudes.
Le col que nous devons franchir vers le 12ème kilomètre n'arrive jamais.
Dés que l'ont croit l'avoir franchi, ça descend un peu puis ça remonte.

Dans le 16ème kilomètre, un véritable mur se présente à nous.
C'est à la marche, penché en avant,les mains sur les cuisses qu'il faut le gérer.
C'est, en haut, au 17ème kilomètre, passé en 2h10'30",
que les clients du 44 km partent à droite pour leur grande boucle.
En réalité la mesure GPS donnera 35,2 km pour ce parcours.

Nous finissons notre course en abordant Mirmande par le haut,
et en descendant ses ruelles pavées. Pas le temps d'admirer.
Un crochet à gauche, puis à droite, et la ligne d'arrivée.

Je la franchis en 2h35'59" à mon chronomètre (non officiel).
Fabrice lui est arrivé en 2h05'30" (Lire son CR sur son blog),
Le premier a mis 1h39'52" pour boucler ces 20,5 km.C'est dire la difficulté de ce trail.

Le parcours était bien balisé.On ne pouvait pas se tromper.
On ne peux que regretter l'absence du marquage kilométrique, au moins tous les 5 km.
Les ravitaillements étaient suffisant. Je n'ai pas souffert de la soif.
Il faut dire que l'on n'a pas eu trop chaud sur le parcours, surtout avec le vent.

Je tiens donc à remercier tout particulièrement Jack Peyrard, l'organisateur de ce Trail,
également organisateur du Marathon de la Drôme les 09 et 10 mai à Crest


Mon résultat:

- 2h35'53" pour les 20,5 km, avec 910m D+ (7,9 km/h).

- Scratch : 152ème / 187 arrivants
- V3H : 6ème / 7 arrivants.

Les RESULTATS des deux trails sont ici : 20km et 44km


Fabrice, Claude (CocoleCyclo), Gérard et Phil.


Fabrice au pied du village.Le soleil n'est pas de la partie.


Il y a du monde aux inscriptions.


En course.Sur les derniers kilomètres.


L'une des ruelles que nous avons descendue en fin de parcours.


Kikidrôme.
 
Cliquer les photos ci-dessus.

Le parcours.


Le dénivelé (vert), avec ma fréquence cardiaque moyenne (rouge).
Ma FCM est régulière, malgré les bosses, et s'établit à 146 bpm.

 
Cliquer l'image ci-dessus.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article