Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de Lauzun, Saoû

23 Janvier 2014 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Cyclisme

Jeudi 23 janvier 2014 :  35 km, 505m D+

Parti tardivement, je me contente de ma boucle classique par le Pas de Lauzun, Saou et le col de Lunel. Malgré le temps maussade, le passage dans la forêt de Saou, procure toujours autant de plaisir. Le parcours est superbe et le dénivelé intéressant pour une distance si courte.
Cette sortie me permet de passer les 1000 km parcourus depuis le 1er janvier

Le parcours :

Crest, Aouste, Pas de Lauzun, Saou, col de Lunel, Divajeu, Crest
DSCN1164-trois-becs.JPG

A mon retour, dans la lumière de fin de journée, les Trois-Becs, aux pentes enneigées,s'enveloppent de brume.

carte-2014-01-23.JPG

Au fil des kilomètres

DSCN1141-pas-de-lauzun

Champ de lavande

DSCN1144-pas-de-lauzun

A l'entrée du Pas de Lauzun

DSCN1145-pas-de-lauzun

Le Pas de Lauzun

DSCN1148-pas-de-lauzun

L'eau est omni-présente.

DSCN1150-pas-de-lauzun-col

Le sommet, avant de plonger dans la forêt de Saou.

DSCN1152-saou

Falaises de Saou

DSCN1158-saou-vebre

Saou : La Vèbre

DSCN1156-saou-ruelle

Saou : ruelle.

DSCN1160-saou-montagnes

Un peu de ciel bleu

DSCN1162-crest-tour

Le soleil, à mon arrivée, illumine la Tour et les toits de la ville, pour très peu de temps encore.  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent 31/01/2014 21:04

Salut Gérard,

Les falaises de Saou sont sacrément impressionnantes quand les arbres ont perdu leurs feuilles. Cela donne un côté pittoresque à la route. On dirait un tableau.

Au passage, merci pour les photos. On sent que tu te régales à trouver une nuance ou un contraste.

J'espère avoir l'opportunité un jour de découvrir la région sous ses couleurs automnales ou hivernales.

a+
V.

Gerard BETTON 02/02/2014 09:56



Salut Vincent


J'essaie  de rendre au mieux, par les photos, le plaisir que je ressens à la vue de beaux paysages. Heureusement que je ne m'arrête pas à chaque fois que je suis admiratif, sinon je
n'avancerai pas trop. Pour les photos, je crois que tu es bien meilleur que moi. Amicalement