Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Monts du Lyonnais : cols de la Luère et de Malval

11 Mars 2010 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Cyclisme


Il fait une température polaire, ce jeudi, en région lyonnaise.
Le ciel est bas, brumeux. Le soleil est absent, comme le vent d'ailleurs (seul point positif).
J'ai la possibilité de rouler. Je veux en profiter malgré ce froid vif.
Il fait -2° lorsque je pars à 9h. Le thermomètre ne montera pas au dessus de 0°.
Sur les hauteurs des Monts du Lyonnais, ce doit être pire.
Je décide donc d'aller rouler "en bas", sur Lyon, comme lundi.

Au départ de Ste Foy les Lyon, en descendant à Lyon, je m'accorde un détour à Fourvière,
Les photos prises, je plonge sur le vieux Lyon, pour atteindre le bord de Saône.
Le bord de Saône est équipé d'une piste cyclable, pas très commode,obligeant à s'arrêter souvent.
Cela ne me plait pas. Je perds beaucoup trop de temps alors qu'il fait froid.
A Vaise, je quitte la Saône, et remonte jusqu'à Limonest, en passant par Champagne au Monts d'Or.
Je quitte cette route encombrées pour retrouver les routes qui courent au pied des Monts du Lyonnais,
par la Tour de Salvagny, Marcy l'Etoile et Grézieu la Varenne.

Ici, à Grézieu, malgré le froid, l'appel des Monts est le plus fort.
Grézieu est à 325m, le col de la Luère à 712m, à 6km (pente moyenne :6,4 %). Faisable.
A mesure que je monte, le froid s'intensifie.La neige recouvre encore les bas-côtés.
Le col atteint, je ne m'attarde pas et continue jusqu'au col de Malval.

La descente du col de Malval jusqu'à Vaugneray est glaciale. Les gants ont de la peine à protéger les doigts.
Pour rentrer rapidement, je tire au plus facile, par Grézieu, Craponne, Francheville Bel-Air et le Point du Jour.
Le parcours est un peu urbanisé, mais sans trop de bosses.

Il est temps de rentrer. Je ne suis pas mécontent d'arriver.
Avec dans la musette les cols de la Luère et de Malval.

Le parcours (Tracé Google Earth) :

Ste Foy les Lyon, Le Point du Jour, Fourvière, St Jean, quai de Saône, Vaise,
Champagne aux Monts d'Or, Limonest, La Tour de Salvagny, Marcy l'Etoile,Grézieu la Varenne,
col de la Luère, col de Malval, Vaugneray, Craponne, Le Point du Jour, Ste Foy les Lyon.

Une sortie glaciale de 65 km, avec 990 m D+ (cumul annuel : 1151 km).

***

Le début de mon périple est urbain.
Vu de Fourvière, Lyon est dans la brume avec un plafond bien bas.
En bas, la primatiale Saint Jean, et la Saône.



A gauche : la basilique de Fourvière.
A droite : la primatiale Saint-Jean



Les quais de Saône.



Une mare gelée vers Marcy l'Etoile, pourtant pas très haut.



A gauche : le début de la route du col de la Luère.
A droite : la borne nous rappelle que nous sommes en région lyonnaise.



Sur les derniers kilomètres, une mince couche de neige recouvre la nature.





Entre le col de la Luère et le col de Malval, la ferme-auberge de Saint Bonnet le Froid,
porte bien son nom, aujourd'hui.



A droite : le début de la descente du col de Malval.



La route réserve parfois des surprises.
A l'entrée de Vaugneray, j'ai dû freiner pour laisser passer ces "gentes dames".



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article