Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Col de Rousset, rencontre avec les ODG

10 Mai 2011 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Cyclisme


Die, mardi 10 mai, 9h40

Etant à Die pour passer la journée en famille, et ayant apporté mon vélo,
je mets à profit les deux heures que j'ai devant moi, ce matin,
pour faire un aller-retour au col de Rousset (1254m).
Il ne fait pas trop chaud. Le vent est inexistant.
Alors pourquoi pas me chronométrer pour voir où j'en suis.
Mon record sur cette grimpée de 19,5 km et 855m D+ est établi à 1h16'02".
C'était, il y a longtemps, le 27 octobre 2005.
Depuis, je l'ai grimpé assez souvent mais je me suis rarement chronométré.

En tout les cas, je n'ai jamais fait mieux.

La dernière fois que j'ai grimpé le Rousset, c'était le 19 avril, avec Brigitte et Jef.


Dès le départ, les jambes tournent bien. Je sens que ça devrait "le faire".
Peu après Chamaloc, je m'arrête auprès d'un cycliste qui descendait vélo à la main.
Il a cassé son dérailleur arrière à cause d'un gravier qui l'a coincé.
Il descends rejoindre un collègue qu'il a averti par téléphone.
Il me dit que plus haut la route est pleine de gravier.
Deux kilomètres plus haut, je roule un peu avec une cyclote. C'était son mari qui descendait.
Elle porte le maillot des ODG de Die, les Ours Du Glandasse,
un club de randonnée qui fait aussi des sorties à vélo.
J'ai déjà eu l'occasion de rouler avec eux.Elle me dit que "les autres ODG" sont devant.

Après ces deux ralentissements, je décide de ne plus trainer.
Je suis dans les huit lacets. J'appuie sur les pédales.
Mais, la route est en train d'être rafistolée.
Sur du goudron frais, la DDE verse du gravier en quantité.Sur 7 km, le gravier colle aux pneus.
Pas facile (et la hantise de la crevaison).

Finalement, j'arrive en 1h17'06", ratant de peu (1'5") mon record.

Sans ce gravier et si je n'avais pas été aussi bavard!!!
Bavard, je l'ai été aussi au col avec les autres cyclos des ODG que j'étais heureux de retrouver.

La descente a été très prudente sur les 7 kilomètres garnis de gravier.

Le circuit:

Die (Av.du Vercors), Chamaloc, Col de Rousset (1254m),
Chamaloc, Die (centre), Die (Les Fondeaux)

Un parcours de 41 km (990m D+), en 2h02

***

Les Ours Du Glandasse.

col-de-rousset_1653.JPG

et l'arrivée de leur copine "ODG" doublée plus bas.

col-de-rousset_1654.JPG

Photo classique des lacets du col de Rousset

col-de-rousset_1655.JPG

L'une des deux églises de Chamaloc, transformé en bar-restaurant-hotel.

col-de-rousset_1658.JPG

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

brigitte 12/05/2011 22:02


Ah ce col du rousset, toujours aussi beau ! Dommage pour le gravier sur la route ! mais je pense que les nombreux passages de voitures devraient vite arranger l'état de la route ...


Gerard BETTON 13/05/2011 16:49



Je l'ai grimpé maintes et maintes fois, et j'ai toujours le même plaisir en arrivant en haut.Pour le gravier, je suis mal tombé. Ils y travaillaient. L'un des ouvriers balayait pour ne pas
laisser une épaisse couche, alors ça ira vite mieux.