Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Col de la Chaudière, par Saillans

28 Janvier 2012 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Cyclisme

Samedi 28 janvier.

Nous sommes très nombreux, à 13h30, au rendez-vous de mon club pour une sortie qui sera définie au départ.
La relative douceur (7° et plus au soleil) n'y est pas étrangère. Seul le vent du nord est plus génant. 
Des groupes se forment. Le  premier  part vers La Raye , au nord.
Tous les autres se dirigent vers Saillans, en plusieurs groupes selon les possibilités de chacun.
Celui dans lequel je roule a décidé de faire une boucle par la vallée de la Drôme, jusqu'à Pontaix.

En roulant vers Saillans, et regardant les Trois-Becs, j'ai ma petite idée : grimper au col de la Chaudière.
Il ne fait pas trop froid, alors que des températures négatives sont annoncées pour la semaine prochaine.
Le col de la Chaudière est ouvert, donc non enneigé. Pourquoi ne pas grimper?

A Saillans, je quitte donc mon groupe, que j'avais d'ailleurs laissé filer, et attaque le col.
C'est la première fois de l'année.
Ce versant nord est souvent à l'ombre, mais la route est bien sèche. Pas froid : je monte sans gants.
Ce n'est que dans les derniers virages que je vais voir de la neige sur les côtés de la route.
Dans la montée, comme au sommet, le décor est toujours aussi somptueux.

Je ne m'attarde pas au col. Il ne fait que 1°.
J'enfile mes gants et un coupe-vent et attaque la descente par le versant sud.
Sur 2 km, les côtés sont couverts de neige (plutôt parsemés), mais la route est sèche et sans risque.
Il fait un peu frisquet jusqu'à ce que j'arrive en bas, à Bourdeaux.
Le soleil, qui m'a fait un peu défaut pour franchir ce col, vient alors me réchauffer. Il fait 7°.
La suite est facile. Je rentre  par Saoû et le col de Lunel. Seul le vent du nord est un peu génant.
Arrivé à la maison, je savoure cette sortie que je n'espérais pas pouvoir faire au mois de janvier.

De plus, c'est au col que j'ai passé la tranche des 1000 km parcourus depuis le 1er janvier.
1038 km exactement pour un dénivelé positif cumulé de 16870m. (Coeff : 1,62 %)

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=1426454

Crest (Les Gardettes), Aouste, Piégros,Saillans, col de la Chaudière,
Bourdeaux, Saou, col de Lunel, Divajeu, Crest (Les Gardettes)

Une sortie de 69 km (1170m D+).

***

Col de la Chaudière

2012-01 4325-chaudiere-gerard

Les cyclos de US CREST Cyclo , en discussion avant le départ.

2012-01 4302-usc

La grimpée.

2012-01 4305-montee-chaudiere

.

2012-01 4308-chaudiere-montee

Les Auberts à 5 km de Saillans. Reste environ 7 km.

2012-01 4312-les-auberts

Une source bien fraiche pour remplir le bidon

2012-01 4313-chaudiere-fontaine

Fabuleux décor, sur ce passage à 12%.

2012-01 4316-chaudiere-montee

La montagne de Couspeau, enneigée.

2012-01 4318-couspeau

La neige apparait, timidement, à 3 km du sommet.

2012-01-4319-neige.JPG

Ca y est. Le panneau est là : altitude 1047m.

2012-01 4321-chaudiere-panneau-velo

Neige au début de la descente.

2012-01 4327-chaudiere-neige  2012-01 4329-chaudiere-neige

Dans la descente : vue sur les bords sud de la forêt de Saoû

2012-01 4331-foret-de-saou

Saoû : les falaises ensoleillées sous un ciel  mitigé.

2012-01 4332-saou

La parcours . On voit bien, au centre, tout en longueur, la Forêt de Saoû, plus haut Synclinal perché d'Europe. Le col de la Chaudière est un peu après le km 30.

parcours-chaudiere-par-saillans.JPG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe 07 29/01/2012 21:45

Nombreux les cyclos de crest au départs mais pour le col de la chaudiére en janvier! Félicitation Bonne semaine et monte un peut la chaudiére il va y en avoir besoin ses prochains jours!

Gerard BETTON 29/01/2012 22:06



Nombreux étaient les cyclos au départ, mais je fut le seul à grimper au col de La Chaudière. J'ai proposé à certains, mais personne n'a voulu me suivre. Prétextes (que je comprends) : début de
saison, froid, neige possible. La Chaudière n'était pas très chaude, mais encore tiède. Ce ne sera pas le cas dans les jours qui viennent. Le vélo risque même de rester au garage.



Vincent 29/01/2012 18:37

Dans la montée du Col de la Chaudière, cet instant où l'on prend la montagne de face coïncide étrangement avec une pente qui redevient généreuse. C'est un moment fort, mélange de bonheur et de
peine. Inoubliable !

Gerard BETTON 29/01/2012 21:54



Cest vrai. Alors que la pente est élevée dans la première partie, de Saillans aux Auberts, et que l'on peut alors respirer un peu, voilà les hautes falaises qui se dressent face au cycliste comme
un mur. La pente devient soudainement rude comme s'il fallait vaincre cette difficulté, cette agressivité. Superbe, en tout cas



l'Ange Blanc 29/01/2012 13:09

une belle montée, un beau col et bien-sur de belles images à la clef. Je ne connaissais pas cette source dans la montée nord? il est vrai que je ne l'ai gravi qu'une ou deux fois de ce côté. Je ne
connais pas non plus le col de Lunel que je vais inscrire au programme pour le printemps. De très jolis coins en somme.

Gerard BETTON 29/01/2012 18:29



Il y a deux sources dans la montée, côté Saillans.Celle que j'ai photographiée, tout au bord de la route, 1 ou 2 km après Les Auberts. Un autre, peu avant le col, mais moins visible et plus
diffilement accessible.


Le col de Lunel n'est pas haut (409m). Il est souvent utilisé car il fait la liaison entre le Val de Drôme, et le Pays de Bourdeaux et la Drôme provençale.


Je n'ai pas sorti le vélo ce dimanche.Froid, vent du nord glacial et bruine (limite neige) toute la journée.Le froid arrive. La semaine à venir va être très rude.@+



Brigitte 28/01/2012 22:26

Magnifique ! pour ton franchissement de la barre des mille !

Gerard BETTON 28/01/2012 22:34



Le rêve. Quel plaisir malgré l'effort. J'ai savouré le paysage tout au long de la montée.C'était superbe.


Au 28 janvier, j'avais 1034 km au compteur en 2011, et cette année 1038 km, mais seulemnt 8930m D+ en 2011 contre 16870m D+ cette année.Presque le double!