Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Col de la Chaudière, par Saillans

15 Août 2011 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Cyclisme

Lundi 15 août.

La petite pluie tombée cette nuit a un peu rafraichi l'atmosphère.
Tôt ce matin, le ciel est bien couvert. Les sommets environnants sont dans la brume.
Ils se dégageront rapidement pour laisser la place à du ciel bleu, entrecoupé de nuages.
La météo annonce un après-midi très chaud.
Il souffle un léger vent du nord.Il ne devrait pas être trop gênant.

Après quelques journées tranquilles avec principalement du plat, il est temps que je fasse un peu de D+.
Je jette mon dévolu sur la grimpée du col de la Chaudière par Saillans, avec un retour par la Forêt de Saoû .

La route qui passe au col de la Chaudière (1047m)
relie la Vallée de la Drôme au Pays de Bourdeaux, porte de la Drôme provençale.
Le col de la Chaudière, c'est, depuis Saillans, 11,5km, 773 D+ (pente moy. : 6,7%).

Je démarre ma sortie à 9h10, à Aouste car je veux être rentré pour midi.
Les 12 km jusqu'à Saillans par Piégros La Clastre,le long de la Drôme,
sont tranquilles et permettent de s'échauffer.
Dés le pont sur la voie ferrée franchi, à Saillans, on est dans le coup.
La brume a disparue, et le soleil commence à bien chauffer.
Les 5 premiers kilomètres jusqu'à Les Auberts, sont les plus difficiles, avec une pente moyenne de 7,4 %.
Les 6,5 kilomètres suivants le sont un peu moins (5,7%), malgré un passage (un kilomètre) très pentu.
Je monte tranquillement, sans effort excessif.

Je passe Les Auberts en 29', ce qui me permet d'estimer un temps à l'arrivée autour d'une heure.
Un couple de marcheurs étaient là, qui ont bien voulu me prendre en photo devant la falaises des Trois-Becs.
Je pensais, à mesure que je montais, mettre moins d'une heure,
mais, que nenni, j'arrive à la pancarte en 1h01'30",
loin de mon meilleur temps (53'22 le 30 mai), mais ce n'était pas mon objectif du jour.
Il y a pas mal de monde au col : des cyclistes, des voitures de touristes. La photo est de rigueur.

Les 7 km de descente du col jusqu'à Bézaudun sur Bine, sont rapides (je note 62 km/h).
Il faut rester prudent car il monte beaucoup de voitures. C'est l'été!
Un voiture a l'obligeance de se garer pour me laisser doubler. Merci au conducteur,car jesuivais son véhicule de près.
Je peux quand même admirer le superbe paysage qui s'offre à moi.
Les 3 km de Bézaudun et Bourdeaux sont moins pentus, et bien agréables.

Suivent les 10 km entre Bourdeaux et Saoû où je prends le vent, mais ça roule bien.

A partir de Saoû, il ne me reste plus qu'à traverser la forêt éponyme par le col du Pas de lauzun
et à me laisser redescendre à Aouste par la route du Pas de Lauzun.

Le parcours (http://www.openrunner.com/index.php?id=1174512) :

Aouste, Saillans, col des Réchats (FR-26-1047), col de la Chaudière (FR-26-1047),
Bézaudun sur Bine, Bourdeaux, Saoû, Pas de Lauzun, Aouste.

Une courte mais belle sortie de 56 km (1050m D+), en 2h48 (Coeff :1,87) 

***

La photo souvenir.

2011-avril 1121

Le ciel se dégage sur les Trois-Becs.

2011-avril 1113

Les  Auberts (photo : 30 juin 2011)

2011-avril 0681

La photo aux Auberts.A partir de là, la route s'aplanit un peu, avant un prochain gros coup.

2011-avril 1114

Entre Les Auberts et le col : les falaises des Trois-Becs. Magnifique (photo : 30 juin 2011)

velo-chaudiere 0713

Au retour, après Saoû, l'entrée dans la forêt de Saoû

2011-avril 1124

Le col du Pas de Lauzun, qui, officiellement n'en est pas un.

2011-avril 1129

 

carte-chaudiere

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernard 16/08/2011 20:57


bonsoir gerard, je suis de la voulte au club cyclosportif.je suis donc monté par le versant sud, je ne l'avais jamais fait plus facile a mon avis.ce matin tourniol puis bacus re passage a
crest.
je vais souvent sue le blog d'olivieret j'ai pour habitude de regarder les autres liens en me disant tien untel a fait quoi aujourd'hui
comme si je vous connaissaient!!bizarre
a bientot


Gerard BETTON 16/08/2011 22:16



Bonsoir Bernard. C'est curieux, en effet. A travers les blogs on a l'impression de se connaitre. Et c'est parfois la réalité, puisque grace aux blogs, j'ai fait connaissance d'ami(e)s cyclistes
avec lesquels j'ai roulé.Dans "la vraie" vie", pas la virtuelle.


Le versant sud de la Chaudière me semble aussi plus facile.


Demain matin, avec mon club (USC Crest) nous passerons à La Voulte pour monter le col de Serre Mure depuis St Laurent du Pape. Descente par les gorges de la Dunière (retour par La Voulte, Livron,
Allex).


Vive le vélo. @+


 



bernard 15/08/2011 22:01


salut gerard,je t'ai salué quand tu descendais la chaudiere( a vive allure)je me suis dit c'est le cyclo blogeur de crest j'irais voir son site pour lire son cr.au plaisir de te recroiser


Gerard BETTON 15/08/2011 22:25



Salut Bernard. Je pense que tu viens de temps en temps sur mon blog pour m'avoir reconnu (le bloggeur moustachu, avec maillot de l'USC CREST!). Je suis toujours étonné, et heureux, lorsque que
quelqu'un me reconnait et se manifeste. Je suis descendu effectivement à vive allure car je voulais être à Crest pour midi (arrivée à 12h10). Et toi, es-tu de la région? Quel tour as-tu fait?
Amicalement .Gérard