Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

CAP : Chauméane, bord de Drôme

7 Novembre 2011 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Course à pied

Lundi 7 novembre, 10h

Le marathon de New-York que j'ai suivi, hier, avec intérêt, l'ayant couru deux fois (en 90 et 92),
m'a donné envie de courir un autre marathon.
Le compteur est bloqué à 38 marathons depuis le 9 novembre 2008 (Marathon des Alpes-Maritimes, Nice-Cannes)
Pourquoi pas un 39ème au printemps? 

En tous les cas, c'est avec cette idée, que je suis parti courir ce matin
Le but de cette sortie était de tenir un rythme un peu plus rapide que ce derniers jours.
Je suis donc parti sur un circuit quasiment plat(90m D+), seulement un peu vallonné au début.
Le résultat n'est pas encore satisfaisant, mais c'est mieux qu'il y a 3 semaines en Sicile.
D'autant plus que je n'ai pas le sentiment de m'être donné à fond.A suivre.

Le parcours :

Crest (St Ferréol), La Chevalerie, Chauméane, Mazorel,
bord de Drôme (rive gauche),  Les Plantas,  Crest (St Ferréol).

Une sortie de 12,2 km (90m D+), en 1h14'  (9,9 km/h).

FC moy. 125 bpm,  FC Max : 145 bpm

Ma fréquence maximale calculée sur (200-age) donne 155 bpm.
J'ai donc couru à 80%, avec un max à 94%.Il y a encore de la marge de progression

carte-chaumeane-drome.JPG

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Après l'année que tu viens de faire (et elle n'est pas finie), c'est certain qu'un marathon ne sera qu'une formalité si la motivation y est ! A ta place, je tenterai bien les 42 marathon ! Bonne
fin de saison, mais pense à faire un petit break, ça reboostera la motivation et la forme. Le repos comme ils disent en CAP est une excellente forme d'entraînement aussi.


Répondre
G


42 marathons, c'était mon idée lorsque j'ai bouclé mon 38ème à Cannes en 2008.


42, 195 km, 42 marathons.


Par manque de volonté pour l'entrainement qu'impose le marathon, si on veut le courir sans trop souffrir, et avec un temps honorable, j'ai laissé tomber cette distance. J'ai fait des semi, des 10
km,  des trails, et surtout ...du vélo.Celà fait quelque temps que l'idée d'un nouveau marathon me titille. J'ai suivi à la TV le NYCM et en live la progression de Laurent Cohen et Marc
Peyrat du JCP (entre autres connaissances). C'était comme si j'y étais.Le déclic ?


Ma hantise c'est la blessure. A 65 ans, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin. On va voir. Mais le vélo ne va pas rester au garage pour autant.