Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnet de bord de Gérard

Canyon des Gueulards.

7 Août 2019 , Rédigé par Gerard BETTON Publié dans #Marche

Mercredi 7 aout 2019

Randonnée : 10 km, 400m D+.

Le départ de notre randonnée se situe sur la D578 entre Plan de Baix et Omblèze dans les gorges d'Omblèze. Après avoir passé le Moulin de la Pipe, nous nous garons juste avant la cascade de la Pissoire. Sacs sur le dos, nous (six randonneurs de la même famille) prenons le sentier balisé en "jaune et vert" qui démarre quelques dizaines de mètres avant la cascade. Le ciel est couvert. Nous sommes quand même optimiste sur la météo.

Le sentier monte rapidement vers le nord. Passée une clôture, nous poursuivons en direction de la ferme du Pescher, qu'il nous faut traverser. Des oies nous accueillent a grands cris. Discrétion assurée. C'est là que la pluie commence à tomber drue. Sous un abri à bois de la ferme,nous enfilons nos vêtements de pluie, et continuons notre randonnée en espérant l'arrêt de la pluie. Nous déciderons plus tard de la suite à donner.À la sortie des bâtiments de la ferme, après avoir bifurqué sur la gauche, un panneau nous indique  la direction du Canyon des Gueulards. La pluie a cessée, mais les pierres sont glissantes. Une descente très technique aboutit à l'entrée du canyon . Nous la descendons avec une très grande prudence. Les vêtements de pluie sont enlevés. Il fait une chaleur agréable.

Nous cheminons alors dans le canyon assez étroit entre les deux falaises. C'est superbe. Deux passages plus difficiles sont équipés d'échelons scellés dans la roche, avec une corde. Nous marchons souvent dans le lit du ruisseau (qui est à sec). Le parcours est parsemé de sculptures éphémères (pyramides de pierres, branches). Le site est remarquable, extra-ordinaire.

A la sortie du canyon (après 1 heure environ), nous passons près d'une ancienne passerelle que nous ne franchissons pas. Nous prenons le sentier qui monte à travers une prairie, jusqu'à atteindre une piste forestière. Là une pause s'impose. Le casse-croute est le bienvenu, avant d'attaquer ce qui ne sera que de la descente.

Nous passons devant une vieille bâtisse( Pescher du Haut). C'est là que la pluie commence à tomber, très dense. Vite, vite, nous enfilons nos vêtements de pluie, et continuons rapidement la descente. Nous rejoignons le chemin d'accès de la Ferme du Pescher et nous descendons jusqu'au fond de la gorge, par un chemin bétonné qui fait 7 lacets.

Arrivés à  la D578, nous prenons à droite, passons devant la Cascade de la Pissoire (à sec), et retrouvons notre véhicule un peu plus bas. La pluie n'a pas cessée. Nous sommes trempés, mais très heureux de cette magnifique randonnée. 

Nous avons mis 4h12 avec les arrêts et pauses casse-croute, car nous avons pris notre temps (3h de marche "active").

A refaire. A découvrir absolument pour ceux qui ne connaissent pas.

Pour afficher la carte dans une nouvelle page, cliquer sur "Openrunner" en bas, à gauche.

Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Les oies de la ferme du Pescher.

Les oies de la ferme du Pescher.

Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Canyon des Gueulards.
Les gorges d'Omblèze.

Les gorges d'Omblèze.

Le dénivelé

Le dénivelé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article